• Accueil
  • > Nos élus ont la parole…

Nos élus ont la parole…

Cette page est dédiée aux commentaires, réactions de nos élus.

___________________________

Commentaire de M. Le Compagnon à l’article  » Fête de la musique suite(s)… » :

Il était une fois, un élu bien naif
Qui pensait qu’on pouvait, bâtir tous les projets,
Sans préjugé aucun, ni mouvement hâtif,
En expliquant comment, pourquoi un tel trajet,

Cet élu là c’est vrai, bien qu’expérimenté,
N’était pas bien conscient, qu’il est certain sujet,
Où rien qu’à l’évoquer, c’est vraiment trop suspect,
C’est pas bien, c’est tabou, c’est inique, c’est blasphème,

Crier à l’anathème, interdire de penser,
Ce n’est pas tout à fait, ce qu’on voulait lui dire,
Mais c’est pourtant cela, vraiment qu’il ressentait,
Avant de rencontrer, parler, et même en rire,

Expliquer, puis comprendre, et aussi rassurer,
C’est ce qu’ils firent ensemble, pour que chacun enfin,
Ne soit plus à guetter, le bruit des gros engins,
Dans le pâle matin, d’un bois à protéger.

 

Une Réponse à “Nos élus ont la parole…”

  1. TAILLEFER Patrick dit :

    Lettre ouverte à Monsieur le Maire de FONTENAY LES BRIIS. Suite à la réunion tenue en mairie le 27/06/07voici ma réaction: pour avoir travaillé avec vous pendant quelque temps, je reconnais que vous avez par souci environnemental demandé au conseil municipal de faire acheter par la commune certaines parcelles de FONTENAY(vous avez parlé hier soir de 11000m2). Comme entendu hier soir, nombre d’habitants seraient heureux de connaitre la situation de ces parcelles. Il est sans doute possible de revendre certains « endroits à champignons », bien que ceci ne soit pas obligatoire Ce souci écologique vous honnorerait de voir respecter l’espace vert de la vallée violette et ses arbres. Comme je l’ai entendu hier soir, chaque camp a admis pouvoir se tromper et il est bon de savoir reconnaitre ses erreurs. Pour ce qui me concerne, je me suis rendu en mairie lors de l’enquête publique concernant le PLU et j’admet n’avoir pas vu dans ce document très technique la superficie de l’espace classé et n’ai donc pas réagi. Aussi je ne comprends pas votre position qui est de prendre un avocat, payé par les habitants, alors qu’une révision ou une demande de modification de ce PLU doit être possible lorsque l’erreur est reconnue. Ensuite, ayantle compte rendu du conseil municipal du 4/5/07 devant moi, je lis dans la délibération N° 1640 que le conseil municipal « autorise Monsieur le Maire à déposer une demande d’autorisation de lotir une partie du terrain »(demande présentée par Monsieur le Maire en vue de diviser une partie soit 2965 M. pour réalisation d’un ensemble immobilier comprenant 3 lots à batir superficie entre 716m2 et 908m2. Permettez moi de penser que lorsque l’on précise la surface des lots, l’étude est déjà bien avancée. Votre éditorial de la lettre de FONTENAY parle, je vous cite: »l’étude de faisabilité .. est en cours » je confirme donc que votre étude est déjà bien avancée. Votre intérêt pour l’environnement, lié à votre intérêt de la la vie (de l’AVIS) de vos administrés devrait je n’en doute pas permettre le débloquage de cette situation et le verrouillage de l’espace vert de la vallée violette. En vous remerciant par avance pour ces actes recevez mes salutations. Patrick TAILLEFER.

Laisser un commentaire

 

Gangsta4Life |
Mon entreprise Agricole |
maryyy229 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Draa EL Mizan News
| Divers
| Café Philo de Narbonne