Fête de la musique suite(s)….

Posté par espacevert le 20 juin 2007

Merci à vous qui êtes venus soutenir notre action,

Merci à vous qui n’avez pas pu vous déplacer mais qui étiez là moralement,

Merci aux amis de Soucy, du Bourg, de Quincampoix et de Verville qui sont venus mettre du punch dans Votre Espace Vert au son du djumbe, des chansons et des danses Africaines…

Merci à nos élus, MM. C. Schoettl et L. Le Compagnon d’être venus nous rendre visite pour nous annoncer que :

  • L’espace vert serait sauvé puisque les démarches seront faites pour le rendre « classé et protégé »,
  • D’autres financements seront trouvés pour construire la salle polyvalente (à condition que la commune ne soit pas trop gourmande.. Clin doeil ),

En échange, nous nous sommes engagés à mettre autant d’énergie à supporter ce projet qu’à défendre l’espace vert.

Ces bonnes résolutions ne doivent pas vous empécher de suivre personnellement la suite des évènements et de venir nous retrouver le mercredi 27 juin 2007 à 18h00 à la mairie.

Un sondage vous attend dans la rubrique « Page ».

 

2 Réponses à “Fête de la musique suite(s)….”

  1. PB dit :

    Que la fête fût belle.
    Quelle réussite pour une première, déjà de nombreux participants, de la bonne humeur; mais ceci demande malgré tout à être amélioré. Des invités de marque se sont rendus disponibles pour y participer et lever quelques inquiétudes concernant le devenir de notre espace vert, propice a faire déjà une plus grande fête de la musique l’année prochaine. Monsieur le Maire nous rassurant, de part ses commentaires trés prométteurs, sur la protection de cet environnement rendant cette soirée encore plus agréable.
    Aussi, la réunion en Mairie du 27 juin devant toujours avoir lieu, soyons nombreux ce jour là, pour profiter de l’information.

  2. Le Compagnon dit :

    Il était une fois, un élu bien naif
    Qui pensait qu’on pouvait, bâtir tous les projets,
    Sans préjugé aucun, ni mouvement hâtif,
    En expliquant comment, pourquoi un tel trajet,

    Cet élu là c’est vrai, bien qu’expérimenté,
    N’était pas bien conscient, qu’il est certain sujet,
    Où rien qu’à l’évoquer, c’est vraiment trop suspect,
    C’est pas bien, c’est tabou, c’est inique, c’est blasphème,

    Crier à l’anathème, interdire de penser,
    Ce n’est pas tout à fait, ce qu’on voulait lui dire,
    Mais c’est pourtant cela, vraiment qu’il ressentait,
    Avant de rencontrer, parler, et même en rire,

    Expliquer, puis comprendre, et aussi rassurer,
    C’est ce qu’ils firent ensemble, pour que chacun enfin,
    Ne soit plus à guetter, le bruit des gros engins,
    Dans le pâle matin, d’un bois à protéger.

Laisser un commentaire

 

Gangsta4Life |
Mon entreprise Agricole |
maryyy229 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Draa EL Mizan News
| Divers
| Café Philo de Narbonne